Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La Chine reste sur le qui-vive

31 mai 2008, 12:00

Les préparatifs se sont poursuivis hier en Chine pour mettre à l'abri les personnes et des matières dangereuses près d'un lac de barrage naturel formé par le séisme du 12 mai au Sichuan. La possible rupture de l'ouvrage menace 1,3 million de personnes.

Les autorités ont donné l'ordre de retirer près de 100 sources radioactives non identifiées. L'ordre avait déjà été donné d'évacuer 5000 tonnes de produits chimiques de la zone inondable. Depuis plusieurs jours, l'armée déploie des centaines de soldats sur le site du barrage, formé par d'énormes glissements de terrain à la suite du séisme qui a dévasté la région.

Pour parer au pire, les autorités préparent les habitants à la possibilité d'une évacuation massive, dans cette région où des millions de réfugiés déplacés par le séisme - qui a fait 68 858 morts et 18 618 disparus - s'entassent déjà dans des camps.

Au total, les rescapés du séisme vivent sous la menace d'une trentaine de barrages naturels qui se sont formés après la secousse principale. / ats-afp

Votre publicité ici avec IMPACT_medias