Réservé aux abonnés

La campagne de David Cameron s'aventure en terrain social

Le premier ministre sortant s'est presque mis à promettre des lendemains qui chantent. Vrai virage?

15 avr. 2015, 00:01
data_art_9029156.jpg

Dévoilant son programme dans un effort de séduction à l'approche des législatives du 7 mai, David Cameron a multiplié hier les annonces sociales et a promis le retour du soleil aux travailleurs modestes du Royaume-Uni. Et le premier ministre a cessé les attaques en règle contre le Labour.

En présentant leur projet la veille, ses rivaux travaillistes avaient mis l'accent sur l'économie et la réduction du déficit, des thèmes habituellement phagocytés par la droite. Vingt-quatre heures plus tard, le premier ministre conservateur s'est lui aussi aventuré sur un terrain, le social, où on l'attend m...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois