Réservé aux abonnés

L'Europe et la Suisse renouent timidement le dialogue

Les Vingt-Huit vont probablement débloquer certains pourparlers avec Berne, mais en plaçant des garde-fous insurmontables.
11 avr. 2014, 00:01
data_art_7962628.jpg

Le chef négociateur de l'Union, David O'Sullivan, a remis les points sur les i, hier. L'arrangement que la Suisse et la Croatie ont trouvé sur la libre circulation des personnes permettra sans doute d'ouvrir ou de relancer certaines négociations entre Berne et l'UE, notamment dans le domaine institutionnel et de la recherche, mais certainement pas de les conclure selon les volontés helvétiques.

Le directeur général administratif du Service d'action extérieure de l'Union a confronté son point de vue sur les conséquences du résultat de la votation sur l'initiative "contre l'immigration de masse...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois