L'Espagne démantèle un réseau international de trafic de cocaïne

Un réseau international de trafic de drogue par bateau entre l'Amérique latine et l'Europe, basé en Espagne, a été démantelé et 3,5 tonnes de cocaïne et neuf millions d'euros saisis, a annoncé mardi la police espagnole.
07 août 2015, 15:35
Ce n'est pas la première fois que cette mamie est prise le nez dans la coke. Cette fois, la police a fait fermer son bar.

Au total, 69 personnes ont été arrêtées, dont 26 en Espagne et 28 au Portugal, au terme d'une enquête de deux ans, en collaboration avec les polices du Portugal, de Grande-Bretagne, d'Allemagne, d'Australie, de Serbie, de Croatie et du Monténégro. Quinze personnes ont été arrêtées en Croatie, en Serbie et au Monténégro.

Le chef du réseau vivait à Madrid dans le luxe, se faisant passer pour un agent sportif, utilisant d'anciens militaires serbes pour importer la drogue par la mer, a expliqué la police dans un communiqué.

Grands voiliers

La cocaïne était parfois transportée par des grands voiliers faisant la traversée entre l'Amérique latine et l'Espagne. Mais les plus grandes quantités transitaient par des bateaux marchands: des marins lançaient la drogue à la mer dans des sacs, récupérés par des petits bateaux au large de la côte est espagnole. Un autre système, dit du "complice aveugle", consistait à cacher la cocaïne dans des conteneurs à l'insu d'un importateur légal et la récupérer à l'arrivée.

Le caïd madrilène sous-traitait le blanchiment à une société de transfert d'argent, avec des agences à Madrid, Barcelone, Vigo (nord-ouest) et Lisbonne, contre une commission de 5% sur les sommes blanchies. L'argent en liquide était envoyé au Portugal dissimulé dans des véhicules puis transféré sur des comptes en banque au Brésil grâce à des complicités dans les banques.