Réservé aux abonnés

L'espace Schengen veut plus de touristes chinois et russes

La commission va faciliter l'octroi de visas
07 août 2015, 13:34
data_art_7934015.jpg

L a Commission européenne a proposé mardi la création d'un "visa itinérance" d'une validité d'un an pour les pays de l'espace Schengen. L'objectif de cette nouvelle option vise à attirer les riches touristes chinois et russes. La Suisse serait concernée en tant que membre de l'espace.

"Trop de touristes sont découragés de venir en Europe par les procédures actuelles et par leur coût élevé. Cela représente de grosses pertes pour l'économie de l'UE" , ont expliqué les commissaires Cecilia Malmström (Intérieur) et Antonio Tajani (Industrie) au cours d'une conférence de presse.

Les deux responsa...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois