Réservé aux abonnés

L'énigmatique calife de l'Etat islamique

Le "califat" de l'Etat islamique entre dans sa deuxième année. Si le groupe fait parler de lui, son chef, Abou Bakr al-Baghdadi, préfère rester loin de la lumière.
07 août 2015, 15:35
data_art_9258202.jpg

Un an après avoir été proclamé "calife" de tous les musulmans par l'Etat islamique (EI), Abou Bakr Al-Baghdadi demeure un personnage énigmatique. L'homme préfère en effet l'ombre à la lumière.

Abou Bakr al-Baghdadi est aujourd'hui l'un des individus les plus recherchés de la planète. Les Etats-Unis offrent dix millions de dollars pour sa capture. Mais il reste introuvable et invisible, alors même que l'EI a développé un vaste arsenal médiatique en diffusant de multiples photographies ou vidéos de ses offensives et exactions. "Il est plutôt remarquable que le chef du groupe terroriste le plus ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois