Votre publicité ici avec IMPACT_medias

L'appel de Daniel Barenboim

Le chef d'orchestre israélo-argentin Daniel Barenboim a appelé hier Israël à construire un pays sans territoires occupés. Il est le cofondateur du West-Eastern Divan Orchestra, visant à promouvoir l'entente entre Arabes et Israéliens.

08 mai 2006, 12:00

Israël doit construire une «société normale», dans laquelle «l'occupation d'autres territoires n'a pas sa place», a estimé le directeur musical de l'Opéra d'Etat de Berlin, en allusion aux territoires palestiniens occupés par Israël.

Dans un discours prononcé à Francfort en l'honneur d'un prix littéraire qui lui a été décerné, Daniel Barenboim s'est dit «triste» de l'évolution de son pays depuis 1967, année où Israël a occupé notamment la bande de Gaza, la Cisjordanie et l'est de Jérusalem.

Le musicien a estimé que l'Etat hébreu portait une part de responsabilité, car «ce n'est pas possible que toute la responsabilité soit de l'autre côté», a souligné Daniel Barenboim. / ats-afp-reuters

Votre publicité ici avec IMPACT_medias