L'aide suisse aux victimes du séisme en Haïti est arrivée sur place

16 janv. 2010, 16:28

L'aide suisse se concrétise en Haïti: un avion avec du matériel d'urgence pour 10 à 15'000 personnes a atterri samedi dans la zone de crise. Une quarantaine d'experts sont également dans la région.

Au total 30 tonnes de matériel acheminé vendredi de Suisse vont  être distribuées, a indiqué à l'ATS Erik Reumann, porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Il s'agit notamment de kits de premiers secours, de matériel médical et de médicaments, d'abris et de générateurs. Un autre avion doit quitter la Suisse lundi avec de l'aide, a précisé Erik Reumann.

Au total 41 personnes envoyées par Berne sont désormais dans la région. Vingt-cinq se trouvaient samedi à Port-au-Prince, 14 étaient en route pour cette ville et deux étaient à Saint-Domingue, en République dominicaine voisine.

Trois personnes supplémentaires envoyées par Berne seront chargées d'accueillir les ressortissants helvétiques à Saint-Domingue. Vendredi soir, plus d'une centaine de Suisses sur les quelque 180 recensés dans le pays avaient été contactés, dont une dizaine a souhaité quitter le pays. Deux autres, blessés, devaient être rapatriés. /ats

Désastre sans précédent pour l'ONU

Le séisme en Haïti est le pire désastre auquel l'ONU a jamais été confrontée dans son histoire, a indiqué à l'AFP le Bureau de coordination des affaires humanitaires à Genève. Contrairement au tsunami de 2004, il reste que très peu de structures locales pour ne servir de support à l'aide étrangère.

«Nous n'avons jamais été confrontés à un tel désastre de mémoire d'ONU. Il n'est pareil à aucun autre», a estimé samedi une porte-parole, Elisabeth Byrs.

L'ONU, qui est chargée de coordonner l'aide humanitaire sur place après le tremblement de terre de magnitude 7 qui a dévasté Haïti mardi, a dit être confrontée à un «défi logistique majeur».

Les autorités haïtiennes ont comptabilisé 50'000 cadavres et s'attendent à 100'000 ou 200'000 morts. /ats

Soutien de la famille du tennis

Touché par le drame du tremblement de terre survenu à Haïti, Roger Federer a ordonné le rappel des troupes. Sur son initiative, une exhibition sera organisée dimanche à Melbourne, à la veille de l'Open d'Australie, au bénéfice des Haïtiens.

«Nous jouerons des doubles. J'espère que la Rod Laver Arena sera comble. Le public pourra verser des donations à l'entrée du stade, précise le Bâlois. Il est normal que la famille du tennis se  mobilise pour une telle cause». /ats

Evasion massive

Quelque 6000 détenus se sont évadés des prisons haïtiennes, partiellement détruites et laissées sans surveillance après le séisme, ont indiqué à l'AFP des sources gouvernementales. Sur ce total, 4000 étaient incarcérés à Port-au- Prince et un grand nombre d'entre eux étaient condamnés à la prison à vie.

Des journalistes de l'AFP ont pu constater après le séisme que la prison de la capitale était partiellement détruite et que plus personne ne s'y trouvait.

L'insécurité est un des principaux sujets d'inquiétude des équipes internationales d'aide humanitaire et des habitants de Port-au-Prince, victimes de vols et de pillages trois jours après le tremblement de terre. /ats