Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

"L'accent doit être mis davantage sur la prévention que la répression"

La commissaire européenne à la Justice se penche sur les causes.

13 avr. 2015, 00:01
data_art_9021165.jpg

PAULE GONZALES

En poste depuis 2014 à Bruxelles, la Tchèque Vera Jourova, commissaire européenne à la Justice, milite pour la mise en place d'un procureur européen. Elle souhaite également que des accords soient signés entre l'Union et des pays comme la Turquie, l'Egypte ou la Tunisie, afin de croiser les casiers judiciaires de suspects.

Quelles sont les dispositions concrètes de lutte contre la radicalisation djihadiste au niveau européen?

Nous voulons promouvoir la prévention et l'échange d'informations sur les raisons de cette radicalisation dans les différents pays d'Europe. En Grande-Bretagne par exemple, 22 causes de radicalisation menant à des départs en Syrie ou à des retours armés en Europe ont été répertoriées. Seulement l'une d'entre elles a trait à la religion.

La plupart relèvent de la recherche d'aventure, l'ennui, l'insatisfaction vis-à-vis de sa situation sociale ou l'absence de perspectives. C'est pourquoi l'accent doit être mis davantage sur la prévention que sur...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias