Réservé aux abonnés

Kim Jong-un défie à nouveau les grandes puissances

Le Conseil de sécurité de l’ONU a dénoncé le tir d’une fusée par la Corée du Nord, un mois après l’essai d’une bombe à hydrogène.

08 févr. 2016, 00:42
epa05147434 A handout photo provided by the official Korean Central News Agency (KCNA) via Yonhap News Agency (YNA) shows North Korean leader Kim Jong-un (R) watching the 'Kwangmyongsong-4' satellite being launched at an undisclosed location, North Korea, 07 February 2016. North Korea launched a long-range ballistic missile from a facility in north-western North Korea. North Korea said its intention was to put a satellite into orbit, but the US and its allies, South Korea and Japan, believe it was a cover for a test of a ballistic missile that could carry a nuclear warhead.  EPA/KCNA/HANDOUT SOUTH KOREA OUT HANDOUT EDITORIAL USE ONLY/NO SALES NORTH KOREA ROCKET LAUNCH

Kim Jong-un persiste et signe. Moins d’un mois après avoir testé une bombe à «hydrogène», le dirigeant nord-coréen a de nouveau provoqué les grandes puissances en tirant une fusée longue portée. Prenant de court les pronostics, l’engin s’est élevé triomphalement, hier matin, dans le ciel glacé de la péninsule de son pas de tir de Dongchang-ri, avant de lâcher son premier étage au-dessus de la mer Jaune, et de survoler l’archipel japonais d’Okinawa. La fusée a finalement placé sur orbite le satellite de communication Kwangmyongsong 4, a proclamé avec émotion la speakerine vedette de la télévisi...