Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Jozef Paczynski, rescapé des camps, était le coiffeur de Rudolf Hoess

Ce déporté de 95 ans devait prendre soin des cheveux du redoutable commandant du camp d'Auschwitz-Birkenau.

28 janv. 2015, 00:01
data_art_8792855.jpg

MAYA SZYMANOWSKA

Jozef Paczynski vient de fêter ses 95 ans. Dans son petit appartement de la banlieue de Cracovie, Jozef montre une photo de lui quand il avait 19 printemps: un jeune homme en uniforme et tout en sourires. Un cliché pris juste avant qu'il ne soit envoyé à Auschwitz, par le premier convoi, le 14 juin 1940, avec 728 autres détenus polonais.

"On nous a sortis des wagons. Des SS et des hommes habillés en civil nous sont tombés dessus en nous rouant de coups." Un officier SS fit alors un discours: "Ce n'est pas un sanatorium ici, mais un camp de concentration allemand. La seule sortie est par le four crématoire."

Je n'étais qu'un apprenti

Jozef devient le prisonnier numéro 121, un numéro qu'on lui tatoue sur l'avant-bras. Soixante-quinze ans après, le tatouage est toujours là, un peu effacé par le temps. Mais Jozef sait toujours répéter son...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias