Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Jospin dénonce «l'illusion» Royal

18 sept. 2007, 12:00

L'ancien premier ministre français Lionel Jospin s'en prend à Ségolène Royal, évoquant «une illusion», dans un livre dont le quotidien «Libération» publie des extraits. Le premier secrétaire du PS François Hollande a appelé les socialistes à mettre un terme aux «règlements de comptes». Lionel Jospin estime que la candidate socialiste défaite à la présidentielle «n'a pas les qualités humaines ni les capacités politiques» nécessaires pour remettre le Parti socialiste en ordre de marche et «espérer gagner la prochaine présidentielle». Il ajoute que l'«illusion» Royal ne doit pas se prolonger.

Selon le quotidien, l'obsession manifeste de Lionel Jospin au fil des lignes est de démonter ce qu'il considère être «un mythe», de dénoncer une candidature-créature des sondages et des médias, une erreur de casting, «une candidate qui était la moins capable de gagner». L'objectif de «l'Impasse», le titre du livre, est «d'essayer de convaincre le PS et ses militants de ne pas récidiver en confiant à l'ex-candidate à la présidentielle les clés de la rue de Solferino lors du prochain congrès du PS, encore moins de lui fournir un deuxième visa de candidate à l'Elysée», écrit «Libération».

François Hollande, ancien compagnon de Ségolène Royal, a lui appelé les socialistes à mettre un terme aux «règlements de comptes» post-défaite présidentielle pour se consacrer aux Français, après la publication de ces extraits.

«Le débat sur la campagne peut avoir lieu, toujours. Mais je pense que les socialistes doivent regarder vers l'avenir pour tirer toutes les leçons de ce qui n'a pas marché. Cela ne se réduit pas à des questions de personnes», a déclaré le premier secrétaire du PS à son arrivée à la Maison de la Chimie, à Paris, où les socialistes tiennent leur journée parlementaire. / ats-afp-reuters

Votre publicité ici avec IMPACT_medias