Jenson Button sera-t-il champion avant l'heure?

S'il venait à remporter le GP de Turquie de F1 demain, Jenson Button s'envolerait vers le titre des pilotes, estiment ses adversaires. Mais les essais privés d'hier ont quelque peu bouleversé la hiérarchie. Sébastien Buemi au plus mal.
06 juin 2009, 10:12

Avec cinq victoires en six courses, Jenson Button (Brawn GP) écrase le championnat 2009 de Formule 1. Le Britannique domine à un tel point que ses adversaires le voient déjà sacré s'il décroche un sixième succès demain au Grand Prix de Turquie à Istanbul.

«Pour le titre pilote, ça commence à être vraiment dur. (...) Si une Brawn GP gagne ici ce week-end, ça sera légèrement fini», a ironisé Nico Rosberg, qui a qualifié «d'irréaliste» ses propres chances de lutter pour un podium, bien que sa Williams soit «en mesure de finir dans les points à chaque course».

«Il est possible que si Jenson continue à gagner, le championnat soit terminé mathématiquement après 12 ou 13 courses», a de son côté pronostiqué l'Espagnol Fernando Alonso, ajoutant que pour Renault, il le serait «bien plus tôt que ça, malheureusement».

Button, avec 51 points sur 55 possibles, détient une avance confortable sur ses poursuivants. Son plus grand rival est son coéquipier, le Brésilien Rubens Barrichello (35 points), avec qui il a réalisé trois doublés. Sebastian Vettel (Red Bull) est troisième, à 28 points du Britannique. «C'est bien pour lui, évidemment, mais c'est dommage, parce qu'il était beau de voir les deux derniers championnats se jouer à la dernière course.», a commenté Alonso.

Favori des pilotes, Button est aussi plébiscité par les statistiques. Quatre pilotes ont gagné cinq des six premières courses avant lui: Jim Clark (1965), James Stewart (1969), Nigel Mansell (1992) et Michael Schumacher (1994 et 2004. En 2002, il avait gagné les six premières). Tous sont alors devenus champions.

Mais tous ont aussi été sacrés prématurément. Seule exception, Schumacher, en 1994, avait dû attendre la dernière course pour remporter le titre. La prophétie d'Alonso prend tout son sens. «Ils ont la meilleure voiture, il n'y a pas de doute. Elle est très bonne au niveau aérodynamique, mécanique. Ils ont une bonne adhérence, pour attaquer les courbes. Et leur monoplace est très solide. Ils ont fini toutes les courses avec leurs deux voitures», a analysé Alonso.

«Les seuls qui ont la possibilité de vraiment le rattraper sont les Red Bull», a remarqué Rosberg. Vu leur début de saison, «ils ne peuvent qu'être moins bons», s'est réconforté Mark Webber (Red Bull).

Buemi dernier

La prophétie de l'Australien pourrait se réaliser demain. En effet, la hiérarchie a été bouleversée lors des deux séances d'essais libres. Jenson Button, a dû se contenter du 11e puis du 12e temps. Le matin, Nico Rosberg (All /Williams-Toyota) a été le plus rapide devant Lewis Hamilton (Ang /McLaren-Mercedes) et Jarno Trulli (It /Toyota). Ensuite, lors de la séance de l'après-midi, c'est Heikki Kovalainen (Fin /McLaren-Mercedes) qui a signé le meilleur chrono devant Fernando Alonso (Esp /Renault) et Robert Kubica (Pol /BMW-Sauber).

Ces séances n'ont pas souri à Sébastien Buemi. Au volant de sa Toro Rosso-Ferrari, le jeune Suisse s'est classé à chaque fois 20e et dernier, derrière son coéquipier français Sébastien Bourdais. Les deux monoplaces de l'équipe italienne se sont montrées les plus lentes du plateau, sans que les techniciens n'arrivent à mettre le doigt sur un gros problème. «Nous avons de gros problèmes de réglages et nous n'avançons pas du tout», a indiqué l'Aiglon. Après deux éliminations lors des dernières courses (Espagne et Monaco), Buemi aurait pourtant besoin d'une bonne performance à Kurtköy. /si

Formule 1

GP de Turquie. Essais libres. Première séance: 1. Rosberg (All), Williams-Toyota, 1'28''952 (moyenne: 216,036 km/h). 2. Hamilton (GB), McLaren- Mercedes, 1'29''263. 3. Jarno Trulli (It), Toyota, 1'29''271. Puis: 11. Jenson Button (GB), Brawn-Mercedes, 1'29''747. 20. Sébastien Buemi (S), Toro Rosso-Ferrari, 1'30''944. Deuxième séance: 1. Kovalainen 1'28''841 (moyenne: 216,306 km/h). 2. Alonso 1'28''847. 3. Kubica 1'29''056. Puis: 12. Button 1'29''430. 20. Buemi 1'30''629.