Jean Ziegler élu expert à l'ONU

27 mars 2008, 12:00

Jean Ziegler a été élu hier par le Conseil des droits de l'homme à un poste d'expert de l'ONU avec une très large majorité. Jean Ziegler a obtenu le plus de voix parmi les sept candidats proposés par le groupe occidental, soit 40 voix sur les 47 pays membres du Conseil. Comme prévu, il a rallié sur son nom tous les pays non-alignés, latino-américains, africains et asiatiques.

Jean Ziegler siégera au sein du comité pour une période d'une année. Il doit quitter sa charge de rapporteur de l'ONU sur le droit à l'alimentation, qu'il occupe depuis 2000. La Suisse a soutenu la candidature de Jean Ziegler depuis l'an dernier en publiant une brochure vantant ses compétences.

Auparavant, plusieurs ONG et parlementaires avaient fait pression sur la Suisse pour qu'elle lui retire son soutien. La parlementaire américaine Ileana Ros-Lehtinen a en particulier écrit à Micheline Calmy-Rey pour lui demander de retirer immédiatement et sans condition la candidature de Jean Ziegler. Elle reproche au sociologue son «antisémitisme» et ses «relations vicieuses avec des dictateurs». La parlementaire républicaine d'origine cubaine estime dans sa lettre à Micheline Calmy-Rey que Jean Ziegler «ne possède pas du tout les critères d'impartialité et de rectitude morale pour ce genre de poste». Ileana Ros-Lehtinen lui reproche d'avoir comparé en 2005 la bande de Gaza avec «un énorme camp de concentration».

Le chef de la délégation du parlement européen pour les relations avec l'ONU Alexander Graf Lambsdorff a également envoyé une lettre de protestation à l'ambassadeur de Suisse à Bruxelles, en regrettant le soutien de Berne à Jean Ziegler. Il accuse l'ex-professeur genevois d'avoir soutenu des dictateurs comme Mengistu en Ethiopie, Robert Mugabe au Zimbabwe, Fidel Castro à Cuba et Moammar Kadhafi en Libye. Une vingtaine d'ONG ont accusé en outre Jean Ziegler d'avoir été cofondateur en 1989 du Prix Kadhafi pour les droits de l'homme. /ats