Jean-Marie Le Pen accuse sa fille de "dynamiter" le Front national

Jean-Marie Le Pen a annoncé qu'il allait probablement passer à l'attaque en réaction à l'ouverture disciplinaire demandée par sa fille.

10 avr. 2015, 13:04
Le président d'honneur du FN devrait être convoqué devant le bureau exécutif du parti en formation disciplinaire d'ici fin avril.

Le fondateur du Front national (FN) Jean-Marie Le Pen a assuré vendredi qu'il entendait se "défendre" et "probablement attaquer" en réponse à l'appel à sa démission, lancé la veille par sa fille Marine. Cette dernière a annoncé jeudi soir "l'ouverture d'une procédure disciplinaire" contre son père.

Le président d'honneur du FN, âgé de 86 ans, devrait être convoqué devant le bureau exécutif du parti - dont il est membre - en formation disciplinaire d'ici fin avril. "J'irai me défendre, évidemment et probablement attaquer", a lancé vendredi Jean-Marie Le Pen sur la radio RTL.

Une guerre ouverte oppose depuis plusieurs jours M. Le Pen à sa fille après de récents propos du fondateur qualifiés de "provocations" et de "suicide politique" par cette dernière.

"Balle dans le pied"

"Mme Le Pen est en train de dynamiter sa propre formation (...). Ce n'est pas moi, c'est elle qui se suicide, c'est elle qui se tire une balle dans le pied", a encore réagi vendredi le tribun d'extrême droite, se disant "pantois", "médusé" devant la réaction de sa fille.