Italie: 20 ans de prison pour avoir fait défigurer son ex à l'acide

Un avocat italien avait engagé deux hommes pour défigurer à l'acide son ancienne petite amie. Il écope de 20 ans de prison, les deux auteurs de 14 ans chacun.
07 août 2015, 13:33
La jeune femme, partiellement défigurée, dit ne pas avoir de rancoeur et veut aller de l'avant dans sa vie.

Un avocat italien a été condamné à 20 ans de prison pour avoir loué les services de deux hommes, chargés de jeter de l'acide sur le visage de son ancienne petite amie qui a été sérieusement défigurée. Les deux auteurs de l'acte ont quant à eux écopé chacun de 14 ans de prison.

La victime, dont le visage défiguré est devenu en Italie le symbole de la lutte contre la misogynie et les violences faites aux femmes, a déclaré qu'elle était satisfaite de ce verdict, mais que rien "ne pouvait la dédommager de ce qu'elle avait subi".

L'avocat, âgé de 37 ans, a été reconnu coupable d'avoir commandité l'attaque de son amie lorsqu'elle a découvert qu'il était sur le point de devenir le père d'un enfant qu'il avait fait avec une autre femme et l'a quitté.

"Une plaisanterie"

Il a fini par reconnaître qu'il avait demandé à deux Albanais de jeter de l'acide sur la voiture de son amie dans ce qui, selon ses dires devant le tribunal, "était une plaisanterie odieuse qui a mal tourné".

Le défenseur a été arrêté le lendemain de l'agression, en avril 2013, alors qu'il essayait de se rendre aux États-Unis. Il avait déjà mis en danger la vie de son ancienne petite amie en trafiquant la cuisinière à gaz de son domicile, indique la presse italienne.

La victime attaquée à l'acide a subi sept interventions chirurgicales au visage. Elle a été décorée de l'ordre du mérite par le président italien Giorgio Napolitano en novembre dernier et est devenue le porte-drapeau d'une campagne visant à mettre aux violences dont les femmes sont la cible.