Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Iniesta, Götze, les destins croisésIniesta, Götze, les destins croisés

Buteurs victorieux lors des deux dernières Coupes du monde, l’Espagnol et l’Allemand se retrouvent dans des situations opposéesL’Espagnol et l’Allemand se retrouvent dans des situations opposées.

16 juin 2016, 00:46
Spain's Andres Iniesta, left, and Sergio Busquets celebrate their side's 1-0 win at the end of the Euro 2016 Group D soccer match between Spain and the Czech Republic at the Stadium municipal in Toulouse, France, Monday, June 13, 2016. (AP Photo/Andrew Medichini) Soccer Euro 2016 Spain Czech Republic

Il en est un qui, même s’il fuit la lumière, irradie de sa classe et de son talent la planète football. Et l’autre qui se bat pour retrouver la confiance et se faire véritablement une place au Panthéon. Andres Iniesta - Mario Götze, destins croisés des héros des deux dernières Coupes du monde. Ils culminent à peine à 1m70. Leurs points communs, un toucher de balle bien au-dessus de la moyenne et un but, décisif, en finale de la Coupe du monde. Iniesta en 2010 contre les Pays-Bas (1-0 a.p.), Götze en 2014 contre l’Argentine (1-0 a.p.). Deux buts pour l’histoire, mais deux buts après lesquels les deux lutins n’ont pas vécu la même histoire.

Don Andres, dépositaire du jeu de l’Espagne et du Barça, n’a jamais cessé de servir la cause. Esthète, maître de la dernière passe, il ne dévie pas d’un pouce de sa philosophie. «Le football est...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias