Indonésie: neuvième décès récent lié à la grippe aviaire

Un Indonésien de 37 ans est décédé de la grippe aviaire en Indonésie, a annoncé samedi le ministère de la Santé.

11 août 2012, 09:20
Le virus H5N1 se transmet de l'animal à l'homme, mais les scientifiques craignent qu'une mutation ne permette des contaminations d'homme à homme, ce qui pourrait déclencher une pandémie.

La grippe aviaire qui frappe l'Indonésie, a porté à neuf le nombre de décès dus à la maladie depuis le début de l'année.

Le malade, un travailleur indépendant, avait été hospitalisé le 24 juillet et est décédé le 30 juillet, selon un communiqué publié sur le site du ministère. Il vivait près d'élevages de volailles.
 
L'Indonésie, immense archipel de 240 millions d'habitants, est le pays qui a enregistré le plus grand nombre de décès du fait de la grippe aviaire.
 
Selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui n'intègre pas le cas annoncé samedi, la maladie y a fait au total 157 tués depuis 2003, dont neuf en 2011, sur un total de 357 dans le monde.
 
L'Indonésie est souvent considérée comme un maillon faible dans la lutte contre la grippe aviaire, de nombreux ménages continuant à vivre en contact constant avec des volatiles non immunisés, malgré une loi l'interdisant.
 
Le virus H5N1 se transmet de l'animal à l'homme, mais les scientifiques craignent qu'une mutation ne permette des contaminations d'homme à homme, ce qui pourrait déclencher une pandémie.