Réservé aux abonnés

Il y a eu «manipulation»

Rapport d’experts sur l’élection présidentielle.

06 déc. 2019, 00:01

Un rapport d’experts de l’Organisation des Etats américains (OEA) a conclu, mercredi, à une «manipulation délibérée» de l’élection présidentielle du 20 octobre en Bolivie. Réélu, le président Evo Morales a depuis été poussé à la démission.

Les experts de l’OEA avancent, dans leur rapport final, que la marge avec laquelle Evo Morales s’est imposé au premier tour est «minime par rapport au volume des manipulations et altérations détectées». «Compte tenu des preuves accablantes recueillies, il est possible d’affirmer l’existence d’une série d’opérations délibérées destinées à altérer la volonté ex...