Réservé aux abonnés

«Il n’y a pas de révolution dans la filiation»

L’Assemblée nationale vient d’ouvrir la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes.
01 oct. 2019, 00:01
DATA_ART_13103764

L’Assemblée nationale a voté, vendredi, sous les applaudissements, l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, mesure phare du projet de loi bioéthique examiné en première lecture, malgré la vive opposition de la droite. Aprement débattu, cet article 1er du vaste projet de loi a été adopté par 55 voix contre 17 et trois abstentions, plusieurs groupes politiques étant partagés. L’avis de la sociologue Irène Théry, chercheuse au CNRS.

La loi bioéthique prévoit d’ouvrir la procréation médicalement assistée aux femmes seules et aux couples de lesbiennes, alors qu’...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois