Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Il ne reste que Gerber...

Vainqueurs de la saison régulière de NHL, les Buffalo Sabres seront les favoris logiques à la succession des Carolina Hurricanes dans la quête de la Coupe Stanley. Matrin Gerber seul suisse encore en lice. La liste des prétendants à la Coupe Stanley est - presque - aussi longue que celle des participants. Si les Buffalo Sabres, vainqueurs de la saison régulière, partent avec un petit avantage, Detroit, New Jersey, Ottawa, Anaheim, Vancouver ou Nashville peuvent également afficher de légitimes ambitions au moment d'aborder le «money time». Ces play-off seront par ailleurs les premiers de l'histoire auxquels aucun des finalistes de l'édition précédente (Carolina et Edmonton) ne prendra part.

12 avr. 2007, 12:00

Sacré l'an dernier avec les «Canes», Martin Gerber est le seul Helvète encore en lice. Il pourrait même soulever pour la deuxième année de rang la Coupe Stanley. Ottawa semble en effet capable d'aller loin. Ray Emery, qui a ravi la place de titulaire au Bernois, n'offre pas toutes les garanties..

Les Senators, qui n'ont pas glané le massif trophée depuis 1923, devront tout d'abord passer l'obstacle Pittsburgh. Cinquièmes de la Conference Est, les Penguins peuvent compter sur une attaque de feu emmenée par le prodige Sidney Crosby, meilleur compteur de la saison régulière avec 120 points. La franchise de Pennsylvanie aborde cette phase finale avec le même doute que les Senators: leur gardien Marc-André Fleury goûtera pour la première fois à cet exercice si particulier que constitue une phase finale.

Buffalo, qui a cumulé 53 victoires et 113 points grâce à la meilleure attaque de la Ligue (308 buts), devrait connaître une entrée en matière aisée. Les Sabres se mesureront aux New York Islanders, obligés de recourir à un gardien de seconde zone (Wade Dubielewicz) à la suite de la blessure de Rick DiPietro.

Nashville figure au premier rang des outsiders. Les Predators sont capables de créer la même surprise que Carolina il y a douze mois. Ils peuvent compter sur deux derniers remparts d'excellent niveau (Chris Mason et Thomas Vokoun) et sur une attaque redoutable emmenée par les stars Paul Kariya et Peter Forsberg. Leur duel face aux San Jose Sharks de l'ex Davosien Joe Thornton s'annonce des plus indécis, tout comme celui entre Vancouver et Dallas. Deuxième de la Conference Ouest et finaliste malheureux en 2003, Anaheim peut espérer effectuer un nouveau beau parcours. Les Ducks, qui s'appuient sur deux des défenseurs d'exception (Scott Niedermayer et Chris Pronger), testeront leur forme face à Minnesota.

Deux équipes ne connaissent pas le même doute que Pittsburgh et Ottawa concernant le poste de gardien. Les Detroit Red Wings, vainqueurs de la Conference Ouest, et les New Jersey Devils, 2es à l'Est, alignent les deux meilleurs portiers du monde, Dominik Hasek et Martin Brodeur. Sortis d'entrée l'an dernier, les Red Wings ont mis tous les atouts de leur côté en réengageant Hasek, qui leur avait offert la Coupe en 2002. Leur premier adversaire, Calgary, ne constitue pas un obstacle insurmontable.

Auteur de 12 blanchissages en saison régulière et déjà sacré en 1995, 2000 et 2003 avec les Devils, Brodeur semble en mesure de mener New Jersey vers un nouveau succès. Le Québécois est capable de stopper les canonniers de Tampa Bay Vincent Lecavalier et Martin St-Louis (ex Lausanne), auteurs à eux deux de 210 points durant la phase préliminaire. Les Devils devraient être les principaux rivaux de Buffalo à l'est, où Atlanta - présent pour la première fois en play-off - et les New York Rangers, qui sont directement opposés, ne devraient pas jouer un rôle majeur. /si

Votre publicité ici avec IMPACT_medias