Hong Kong: arrestation de cinq pirates informatiques présumés

Les autorités de l'ex-colonie britannique Hong Kong ont arrêtés 5 personnes soupçonnées de piratage informatique.

06 oct. 2014, 13:56
FILE - In this June 16, 2013 file photo, Internet users browse their Facebook website by the free wifi internet service in an underground station in Hong Kong. This week's news that a Russian crime ring has amassed some 1.2 billion username and password combinations makes now a good time to review ways to protect yourself online. The hacking misdeeds were described in a New York Times story based on the findings of Hold Security, a Milwaukee firm that has a history of uncovering online security breaches.  (AP Photo/Kin Cheung, File)

Cinq personnes, âgés de 13 à 39 ans, soupçonnées de piratage informatique, ont été arrêtées lundi à Hong Kong. Avant ce coup de filet, le groupe Anonymous a lancé des menaces de guerre informatique contre les autorités de l'ex-colonie britannique, a relaté la police lundi.

Le groupe de pirates informatiques avait menacé mercredi dernier de lancer des attaques informatiques contre le gouvernement local et la police afin de protester contre le traitement infligé quelques jours plus tôt aux manifestants prodémocratie.

Les cinq personnes ont été arrêtées pour avoir accédé illégalement à des ordinateurs avec des intentions "criminelles ou malhonnêtes", a déclaré Hui Chun-tak, un porte-parole de la police à Hong Kong.

Dans une vidéo postée sur YouTube, Anonymous avait menacé de mettre hors ligne tous les sites gouvernementaux si les autorités continuaient à "harceler" et "à faire du mal" aux protestataires.

Le message posté par Anonymous sur Youtube: