Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Fronde contre le mariage homosexuel

Alors que la mission d'information de l'Assemblée sur la famille remet son rapport jeudi prochain, des élus issus pour l'essentiel de la majorité se mobilisent pour dire non au mariage homosexuel et à l'adoption par les couples de même sexe. Outre le manifeste paraphé par 190 parlementaires UMP et UDF, un collectif de maires a publié hier une liste de 50 «grands signataires».

21 janv. 2006, 12:00

Créé en novembre 2004 en réaction au mariage homosexuel célébré le 5 juin précédent dans le Bordelais, le collectif «Maires pour l'enfance» a publié hier une liste de 50 «grands signataires» hostiles au mariage homosexuel et à l'adoption par les couples de même sexe.

Depuis sa fondation, le collectif revendique 11.762 signatures de maires, soit près d'un tiers des premiers magistrats de France. Hier, l'Inter-LGBT (qui fédère les associations lesbiennes, gay, bi et transsexuelles) a dénoncé des «pressions exercées sur le bon déroulement du travail parlementaire et du débat démocratique» et montré du doigt des «positions conservatrices et stigmatisantes» de «plus en plus (...) minoritaires» en Europe. Elle a demandé au président de l'UMP Nicolas Sarkozy (photo keystone) de «clarifier» sa position. /ap

Votre publicité ici avec IMPACT_medias