François Hollande de retour au stade de France pour un match sous haute surveillance

Le premier événement sportif à se tenir au Stade de France depuis les attentats du 13 novembre 2015 a été suivi par le président français François Hollande.

06 févr. 2016, 20:59
La sécurité était renforcée aux abords du stade qui a vu la France devenir championne du monde de football en 1998.

Le président français François Hollande a fait samedi son retour au Stade de France, où était disputé le premier match depuis les attentats du 13 novembre 2015. Les attaques avaient visé le centre de Paris mais aussi les abords de l'enceinte.

"Je voulais revenir pour le premier événement sportif, depuis ces terribles attentats. La vie doit continuer. Nous ne devons rien céder et être encore plus rigoureux sur le plan de la sécurité", a déclaré François Hollande sur France 2 à la mi-temps.

Samedi, les spectateurs étaient fouillés à l'entrée, comme avant le 13 novembre, mais aussi avant d'accéder à l'esplanade autour de l'enceinte. Les véhicules étaient également inspectés avant d'entrer dans le parking réservé au public.

Euro 2016

Le 13 novembre, le président français était venu assister au match de football France - Allemagne. Il était présent dans le stade au moment où ont retenti les trois explosions déclenchées par des kamikazes près des entrées.

Les attentats ont fait 130 morts. Ils ont posé la question de la sécurité dans les stades, d'autant plus que le pays s'apprête à accueillir l'Euro 2016 de football, du 10 juin au 10 juillet. "Nous avons voulu organiser l'Euro 2016 parce que nous avons toutes les capacités et nous allons le montrer", a conclu François Hollande.