France: quatorze secrétaires d'Etat complètent l'équipe Valls

La liste des nouveaux secrétaires d'État du gouvernement de Manuel Valls a été dévoilée mercredi. Parmi eux figurent Harlem Désir qui quitte du coup la tête du Parti socialiste.
07 août 2015, 13:35
epa04104904 Chairman of the French Socialist Party (PS) Harlem Desir delivers his speech during the Party of European Socialists (PES) congress in Rome, Italy, 01 March 2014. The PES is holding its annual congress in Rome on 28 February and 01 March.  EPA/FABIO FRUSTACI

L'Elysée a annoncé mercredi la liste de quatorze secrétaires d'Etat venant compléter le gouvernement de Manuel Valls. Elle compte des élus confirmés issus de divers courants socialistes comme Laurence Rossignol et Harlem Désir, qui quitte la tête du PS.

Ainsi finalisé, le nouveau gouvernement français compte 30 membres en tout, dont 15 femmes. Harlem Désir fait son entrée aux Affaires européennes, ce qui l'oblige à abandonner le poste de premier secrétaire du Parti socialiste qu'il occupait depuis octobre 2012.

L'ancien président de SOS Racisme est remplacé par le député de Paris Jean-Christophe Cambadélis, son ancien rival pour la direction du parti.

Retour de Fleur Pellerin

Comme prévu, l'ancienne ministre déléguée à l'Economie numérique, Fleur Pellerin, devient secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, à la Promotion du tourisme et aux Français de l'étranger. Le secteur du Numérique est confié à Axelle Lemaire, députée des Français de l'étranger.

Nouveau secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, le député Jean-Marie Le Guen, un proche de Manuel Valls, entre pour la première fois dans un gouvernement. C'est aussi le cas de la sénatrice Laurence Rossignol, proche de Martine Aurby, nommée aux Personnes âgées.

Le sénateur André Vallini, proche de François Hollande, est nommé à la Réforme territoriale, un secteur qu'il connaît bien pour avoir participé à la rédaction d'un rapport parlementaire sur le sujet. Christian Eckert, rapporteur de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, est nommé au Budget.

Le député radical de gauche Thierry Braillard est nommé aux Sports en remplacement de Valérie Fourneyron. Cette dernière change de secteur et entre au ministère de l'Economie, chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire.

Geneviève Fioraso à la Recherche

Ségolène Neuville est chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion. Annick Girardin, élue du Parti radical de gauche à Saint-Pierre-et-Miquelon, est nommée au Développement et à la Francophonie.

Geneviève Fioraso retrouve le secteur de la Recherche, doté d'un budget de près de huit milliards d'euros, dans le grand ministère de l'Education dirigé par Benoît Hamon. Frédéric Cuvillier retrouve les Transports.

Kader Arif reste aux Anciens combattants et à la Mémoire, en cette année de célébration du 70e anniversaire de la Libération et du centenaire du début de la Guerre 1914-18.