France: le marché de Noël de Nice évacué, un homme menaçant en garde à vue

Samedi, le marché de Noël de Nice a dû être évacué en urgence. Un homme, actuellement placé en garde à vue, avait proféré des menaces d’explosion à un agent de sécurité.

21 déc. 2019, 20:25
epa07228934 French municipal police officers patrol a Christmas market in Nice, France, 13 December 2018. Police are stepping up security measures at markets in France after three people were killed and several people were injured in attack at Christmas Market in Strasbourg. The gunman is reported to be at large and the motive for the attack is still unclear. EPA/SEBASTIEN NOGIER

Le marché de Noël de Nice, dans le sud de la France, a été évacué pendant deux heures samedi après-midi après une fausse alerte. Un homme, qui avait proféré des menaces sur les lieux, a été interpellé et placé en garde à vue.

«Un individu est passé rapidement devant un agent de sécurité en indiquant en substance qu’il allait 'tout faire péter', laissant à penser qu’il avait déposé des explosifs dans le marché de Noël», a indiqué le maire Christian Estrosi.

«Aussitôt, l’agent a fait remonter l’information aux forces de sécurité et, par l’intermédiaire de nos caméras de surveillance, nous avons identifié un individu qui a été interpellé par les forces de l’ordre dans un grand magasin voisin», a précisé le maire.

Pas de profil terroriste

Selon une représentante du parquet de Nice, «rien n’explique pourquoi il a tenu de tels propos et provoqué tout ce bazar. Il s’agit, entre guillemets, d’une personne 'normale', sans casier judiciaire». Le parquet a ajouté qu’une expertise psychiatrique sera effectuée dimanche. «Nous n’avons aucun élément non plus sur un éventuel profil terroriste».

L’évacuation des 3500 personnes qui étaient présentes dans l’enceinte du marché de Noël a été décidée «immédiatement» et s’est déroulée en 20 minutes dans le calme, a ajouté le maire.

 

 

Le marché de Noël, situé en plein centre-ville de Nice, a été inspecté par la police, qui n’a rien trouvé. Il a été rouvert vers 17h00.

Nice a été frappé par un des attentats les plus meurtriers revendiqués par l’EI sur le sol français. Le 14 juillet 2016, lors de la fête nationale, un Tunisien au volant d’un camion avait fait 86 morts et 450 blessés.