France: la durée du congé paternité va passer de 14 à 28 jours

Alors que les Suisses vont voter pour un congé paternité de 10 jours dimanche, la France a décidé de passer le sien de 14 à 28 jours mardi. Le but est de rattraper d’autres pays européens comme l’Espagne, la Suède, la Norvège et le Portugal.
22 sept. 2020, 21:34
Les pères français auront 28 jours de congé. (Illustration)

La durée du congé de paternité va doubler et passer à 28 jours, a indiqué mardi l’Elysée, permettant à la France, un temps en pointe sur le sujet, de combler une partie de son retard par rapport aux meilleurs élèves européens.

Lorsque la France a créé le congé paternité en 2002 - 11 jours qui s’ajoutent aux 3 jours du congé de naissance – elle était en avance sur la plupart de ses voisins. Mais depuis, de nombreux pays européens ont adopté des dispositifs plus généreux.

Cette réforme va permettre à la France de passer d’une position médiane en Europe au peloton des pays de tête.
L’Elysée, dans un communiqué

«Cette réforme va permettre à la France de passer d’une position médiane en Europe au peloton des pays de tête, avec l’Espagne, la Suède, la Norvège ou le Portugal», souligne la présidence.

Les naissances multiples (jumeaux, triplés…) donneront droit, comme aujourd’hui, à sept jours supplémentaires, a expliqué l’entourage du secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles, Adrien Taquet.

Le dispositif doit être présenté prochainement en Conseil des ministres. Il devrait entrer en vigueur au 1er juillet 2021.