Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Folie meurtrière au nord de l'Irak

29 mars 2007, 12:00

Au moins 70 civils sunnites ont été abattus à Tal Afar en représailles à un attentat antichiite qui avait fait 75 morts mardi dans cette ville du nord de l'Irak. Hier, les violences ont fait 12 tués, alors que le président américain George Bush affronte le Congrès sur l'Irak.

Ces actes de violence sont les plus meurtriers à Tal Afar depuis que George Bush a cité l'année dernière la ville en modèle des efforts de la Force multinationale pour construire un Irak sûr et stable.

Hier, le chef de la Maison-Blanche a prévenu le Congrès qu'il opposerait son veto à toute échéance pour un retrait d'Irak, dont les conséquences seraient «désastreuses», alors que sa nouvelle stratégie commence, selon lui, à porter ses fruits. Le Sénat a repris le jour même le débat sur un texte fixant une échéance à l'engagement des troupes américaines en Irak.

Par ailleurs, les Etats-Unis ont annoncé la mort mardi dans la zone verte, le secteur fortifié de Bagdad, d'un soldat et d'un civil américains travaillant pour l'ambassade des Etats-Unis à Bagdad. Ces deux personnes ont été tuées par des tirs de mortier et de roquette. / ats-afp-reuters

Votre publicité ici avec IMPACT_medias