Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Fin du monde: la Chine arrête un millier de fidèles d'une secte apocalyptique

Un millier de personnes liées à une secte s'attendant à la fin du monde le 21 décembre ont été arrêtées par la police chinoise.

20 déc. 2012, 19:01
The sun sets over the horizon near Changchun in northeastern China's Jilin province, Saturday, May 21, 2011. Across the globe, followers of a California preacher's long-publicized message that Judgment Day would arrive Saturday turned to the Bible, the book they believe predicts Earth's destruction on May 21. (AP Photo/Ng Han Guan)

La police chinoise a arrêté un millier de personnes liées à la secte du "Dieu tout-puissant". Celle-ci s'attend à la fin du monde le 21 décembre en accord avec certaines interprétations d'un ancien calendrier maya, ont rapporté jeudi des médias d'Etat.

Le gouvernement affirme que la secte appelle ses membres à mener une "bataille décisive" contre le Parti communiste (PCC) au pouvoir, qu'elle qualifierait de "grand dragon rouge".

Des photos publiées par plusieurs sites chinois de 'microblogging', sur le modèle de Twitter, montrent depuis plusieurs semaines des centaines de membres de la secte qui affrontent la police, parfois devant des bâtiments publics, dans les provinces du Henan, du Shanxi et du Gansu.

Le site du Quotidien du Peuple rapporte que la police a arrêté un millier de fidèles de la secte dans sept provinces, dont 400 dans le seul Qinghai, dans l'Ouest.

Les sectes religieuses sont régulièrement réprimées par les dirigeants chinois. L'ancien président Jiang Zemin avait lancé une campagne en 1999 contre le mouvement "Falun Gong", à l'origine de manifestations pacifiques contre le gouvernement.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias