Réservé aux abonnés

Fin de l’idylle économique franco-iranienne

La décision de Donald Trump de se retirer de l’accord sur le nucléaire remet en cause les ambitions de développement occidental dans ce pays. La Suisse aussi est impactée.

11 mai 2018, 00:01
DATA_ART_12140516

Quel sera l’impact du retrait américain de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien sur les entreprises hexagonales? A Paris, la question agite les milieux économiques. Plusieurs groupes sont présents en Iran. «Les besoins de Téhéran correspondent largement aux secteurs qui sont des points forts de l’industrie française, comme l’automobile, l’énergie ou les infrastructures», précise Thierry Coville, chercheur à l’Iris et spécialiste de l’Iran. «De nombreuses firmes françaises se sont implantées dans ce pays après juillet 2015, dans l’espoir de profiter de l’ouverture économique.

Si...