Fifagate: Sepp Blatter songerait à rester aux commandes

Joseph Blatter pourrait revenir sur sa décision de démissionner de la présidence de la FIFA. Le soutien de certaines fédérations pousserait le Haut-valaisan à rester.
07 août 2015, 15:31
La presse romande est soulagée au lendemain de la démission de Sepp Blatter.

Selon l'hebdomadaire alémanique "Schweiz am Sonntag", Joseph Blatter songerait à revenir sur sa décision de démissionner de son poste de président de la FIFA. Certaines fédérations africaines et asiatiques feraient du lobbyisme et voudraient l'inciter à rester, rapporte le journal, se basant sur des contacts avec l'entourage de M. Blatter.

Le président haut-valaisan serait flatté de ces soutiens - "Schweiz am Sonntag" ne précise pas de quels pays ils émanent - et n'exclurait pas de rester en fonction. La FIFA de son côté n'a pas apporté de commentaire.

Le 29 mai dernier, M. Blatter (79 ans) a été réélu pour un cinquième mandat à la tête de la FIFA. Mais il annonçait sa démission trois jours plus tard, au coeur de la tempête provoquée par les enquêtes américaine et suisse sur les affaires de corruption qui secouent l'organisation faîtière du football mondial.

Selon "Schweiz am Sonntag", le fait que M. Blatter s'accroche à son siège serait la cause du départ du chef de la communication Walter De Gregorio. L'Italo-Suisse aurait estimé que le président devait démissionner avec effet immédiat. Des "divergences insurmontables" opposaient les deux hommes.

Un congrès exceptionnel de la FIFA doit se tenir entre décembre 2015 et mars 2016 - probablement en décembre - pour élire le successeur de M. Blatter. D'après certains observateurs, aucun des candidats pressentis pour reprendre le flambeau ne serait actuellement à même de rassembler derrière lui une majorité de voix lors de ce congrès.