Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Fermer les centrales coûtera 10% plus cher que prévu

Les exploitants devront économiser en vue de l'arrêt des installations .

22 nov. 2012, 00:01
data_art_6587073.jpg

Les exploitants des centrales nucléaires suisses devront davantage thésauriser en vue de l'arrêt des installations et de la gestion des déchets. Leurs contributions pour la période 2012-2016 augmentent de 10% par rapport à la dernière évaluation de 2006.

Pour les cinq centrales, le total des coûts, corrigé de l'inflation, s'élève désormais à 20,654 milliards de francs, a indiqué hier matin l'Office fédéral de l'énergie (Ofen) dans un communiqué. Les contributions des centrales sont versées dans deux fonds indépendants, de désaffectation des installations et de gestion des déchets, alimentés par les exploitants.

Dans ce total de 20,654 milliards, sont compris les coûts de désaffectation des cinq centrales et du dépôt intermédiaire central de Würenlingen (AG) pour 2,974 milliards, ceux de la phase post-opératoire des cinq centrales pour 1,709 milliard et ceux de gestion des déchets radioactifs pour 15,97 milliards.

Incertitudes sur Mühleberg

Les études de coûts se fondent sur une durée...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias