Facebook rachète Oculus VR et se lance dans la réalité virtuelle

Après What's App le mois dernier, Facebook a jeté son dévolu sur Oculus VR, une petite entreprise à l'avant-garde des technologies de réalité virtuelle. Un rachat chiffré à 2 milliards de dollars (un peu plus de 1,77 milliard de francs).
07 août 2015, 13:32
L'Oculus Rift, le casque de réalité virtuelle de Oculus VR, est finalement tombé dans l'escarcelle de Facebook.

Ce n'est pourtant plus les soldes, mais Facebook dépense à tout va en ce début 2014. Après les 19 milliards de dollars versés lors du rachat de What's App le mois dernier, c'est au tour de Oculus VR, de rejoindre le groupe californien pour la "modique" somme de deux milliards de dollars.

Retour à la réalité... virtuelle

Cette technologie ne date pas d'hier, dans les années 1990, elle faisait déjà fantasmer bon nombre de joueurs et autres technophiles. Mais, trop gourmande en ressources, la réalité virtuelle n'avait pas été en mesure de s'imposer et avait peu à peu disparu des pages des magasines spécialisés.

Il aura fallu attendre 2012 pour que ces étranges casques aveugles fassent leur grand retour sur le devant de la scène du monde du jeu vidéo par le biais de la société Oculus VR. La petite start-up ambitionnait alors de lancer son casque de réalité virtuelle par l’intermédiaire du site de "crowdfunding" Kickstarter. Le succès ne se fit pas attendre et le projet fut rapidement financé par les internautes.

Une tendance lourde

En deux ans, cette technologie est devenue le nouveau Graal des joueurs. Les excellents retours des premières versions de l'Oculus Rift mises à disposition d'une poignée de privilégiés n'ont cessé d'alimenter le rêves les plus fous.

Alors que Sony annonçait la semaine passée son propre modèle de casque, le Morpheus, c'est l'entreprise de Mark Zuckerberg qui vient confirmer, avec ce rachat, une tendance qui peut potentiellement s'imposer dans les années à venir.

La méfiance des joueurs

Tout n'est pas rose cependant. Car si on doit être en train de sabrer le champagne du côté d'Oculus VR, les joueurs n'ont, quant à eux, pas très bien accueilli cette annonce. Facebook n'a rien d'un éditeur de jeux, ses succès dans le domaine, comme Farm ville, jouissent d'une très mauvaise réputation auprès de la communauté des joueurs les plus exigeants.

Le président de Facebook a beau avoir rappelé dans un communiqué son soutien aux projets ludiques actuellement en développement sur l'Oculus Rift, le mal semble fait et les fans de jeux vidéo se sentent dépossédés de leur jouet.

Plus que du jeu

Mark Zuckerberg ne s'en cache pas, le jeu ne constitue  qu'une première étape pour la réalité virtuelle. Le président de Facebook imagine déjà les applications futures de sa nouvelle acquisition: "Imaginez-vous profiter d'une place au premier rang lors d'un match, étudier dans une salle de classe avec des professeurs et des élèves du monde entier, ou consulter un docteur en tête à tête juste en mettant vos lunettes à la maison".

La boîte à fantasmes semble bien à nouveau grande ouverte et il est vrai qu'avec un géant tel que Facebook pour pousser la technologie, la réalité virtuelle pourrait devenir, cette fois, une réalité.

Vidéo un peu longue, mais très didactique sur la réalité virtuelle et l'Oculus Rift:

C'est quoi la réalité virtuelle?

Il s'agit d’immerger l'utilisateur dans un monde virtuel au moyen d'un casque muni d'écrans. L'engin est capable à l'aide de différents capteurs d'interpréter les mouvements de la tête de "l'encasqué" et ainsi lui donner l'illusion d'évoluer "naturellement" dans un univers fictif.