Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Etats-Unis: Trump confond le compte Twitter de sa fille Ivanka avec une autre et la rend célèbre

Donald Trump a voulu féliciter sa fille via Twitter. Malheureusement, il s'est trompé d'Ivanka sur le réseau social et a envoyé son message à une certaine Ivanka Majic, consultante numérique de la ville anglaise de Brighton. Cette dernière en a d'ailleurs profité pour répondre au futur président américain.

17 janv. 2017, 20:05
Le futur président Donald Trump a félicité par erreur une autre Ivanka, qui en a profité pour lui dire ce qu'elle pensait de son climato-scepticisme.

L'amour de Donald Trump pour sa fille Ivanka et Twitter n'est plus à prouver. Mais il peut lui faire faire des bourdes: le futur président a ainsi félicité par erreur une autre Ivanka, qui en a profité pour lui dire ce qu'elle pensait de son climato-scepticisme.

Donald Trump a repris lundi soir à son compte un tweet d'un kinésithérapeute du Massachussets, identifié par les médias américains comme Lawrence Goodstein, qui félicitait @Ivanka, soulignant qu'elle était "formidable, une femme qui a du caractère et de la classe".

Trump a repris le message à son compte, oubliant apparemment que le compte Twitter de sa fille n'est pas @Ivanka mais @IvankaTrump.

Le compte @Ivanka appartient en fait à Ivanka Majic, une consultante numérique de la ville balnéaire anglaise de Brighton, ex-responsable numérique pour le parti travailliste, selon le quotidien The Guardian.

Trump appelé à s'informer

Mardi matin, en voyant le message de Trump, elle a répliqué à ses compliments involontaires en lui lançant sur Twitter: "Et vous, vous êtes un homme aux formidables responsabilités. Puis-je suggérer plus d'attention sur Twitter et plus de temps à s'informer sur le changement climatique"?

"C'est mon quart d'heure de gloire et c'est comme ça que j'ai décidé de l'utiliser", a expliqué au Guardian Mme Majic, qui a vu son nombre de "suiveurs" sur Twitter plus que doubler en quelques heures, à plus de 5400.

Ivanka Majic a publié dans la foulée un graphique montrant que les scientifiques sont à une écrasante majorité convaincus que le réchauffement est bien le résultat de l'activité humaine.

Le tweet du kinésithérapeute avait disparu mardi, mais celui de Donald Trump était toujours visible. Le président élu, qui doit prendre ses fonctions vendredi, n'a pas fait de commentaire sur cette erreur pour l'instant.

 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias