Etats-Unis: après 43 ans d'isolement, un prisonnier voit sa libération retardée

Après 43 ans d'isolement - record américain - Albert Woodfox devra attendre jusqu'à un nouveau procès pour sortir de prison.
07 août 2015, 15:31
Prison de Bellevue.

GORGIER 15 06 2012
PHOTO: CHRISTIAN GALLEY

Le Parquet avait fait appel mardi de la libération ordonnée la veille de cet ancien militant du mouvement noir Black Panthers, aujourd'hui âgé de 68 ans. Bien que sa condamnation, pour un meurtre qu'il a toujours nié, ait été cassée à deux reprises, Albert Woodfox a passé plus de quatre décennies à l'isolement, où il avait été placé en 1972, à la suite d'une émeute au célèbre pénitencier d'Angola (Louisiane), au cours de laquelle un gardien avait été tué.

Les Black Panthers sont un mouvement radical qui a lutté parfois dans la violence contre les discriminations raciales dans les années 60 et 70.