Etats-Unis - Premières funérailles à Charleston, après le massacre de neuf Noirs

Les premières funérailles des neuf victimes noires du massacre perpétré la semaine dernière dans une église par un jeune suprématiste blanc ont eu lieu jeudi à Charleston, au sud-est des Etats-Unis. Des milliers de personnes étaient présentes.
07 août 2015, 15:34
Les premières funérailles des neuf victimes noires du massacre perpétré la semaine dernière dans une église par un jeune suprématiste blanc ont eu lieu jeudi à Charleston.

Des centaines de personnes ont défilé devant le cercueil ouvert d'Ethel Lance, 71 ans, dans une entreprise de pompes funèbres de North Charleston, avant un service religieux qui s'est tenu dans l'après-midi pour Sharonda Singleton, 45 ans.

Les deux femmes faisaient partie du groupe d'étude biblique pris pour cible le 17 juin à l'église historique Emanuel African Methodist Episcopal Church de la ville. L'auteur présumé de 21 ans, Dylann Roof, voulait avec ce massacre lancer une "guerre raciale".

2000 personnes

L'émotion était palpable lors de l'hommage rendu aux deux femmes. "Je suis là pour vous dire que nous sommes plus forts parce que nous sommes ensemble en tant que communauté", a lancé le révérend Norvell Goff, l'un des pasteurs ayant prononcé un discours lors de la réouverture de l'église de Charleston dimanche, selon le journal local Post and Courier.

Dans l'église Baptiste Mount Moriah Missionary, pleine à craquer, 2000 personnes ont rendu hommage à Sharonda Singleton.

Le président Barack Obama devait prononcer l'éloge funèbre vendredi d'une autre victime, le pasteur Clementa Pinckney, 41 ans, également sénateur du parlement local.

Mercredi, des milliers de personnes lui avaient rendu un dernier hommage en défilant devant son cercueil exposé au parlement de Columbia, la capitale de l'Etat de Caroline du Sud. Les obsèques des autres victimes doivent avoir lieu tout au long du week-end et de la semaine prochaine.