Réservé aux abonnés

En Irak, la désobéissance civile s’amplifie

Les manifestations ont fait six morts hier.

25 nov. 2019, 00:01
Riot police try to disperse anti-government protesters during clashes in Baghdad, Iraq, Friday, Nov. 22, 2019. Iraq's massive anti-government protest movement erupted Oct. 1 and quickly escalated into calls to sweep aside Iraq's sectarian system. Protesters occupy several Baghdad squares and parts of three bridges in a standoff with security forces. (AP Photo/Hadi Mizban) Iraq Protests

Six manifestants ont été tués, hier, en Irak, où la désobéissance civile s’amplifie face à un pouvoir toujours intransigeant. Une nouvelle fois, c’est une annonce gouvernementale qui a suscité un regain de mobilisation.

Le ministère de l’éducation avait décrété que les cours devaient reprendre, hier, après un mois sans école dans de nombreuses villes du sud. Mais des heurts ont éclaté avec les forces de l’ordre. Trois manifestants ont été tués à Nassiriyah, d’après des sources médicales. Aucune école n’avait, en revanche, ouvert, de même qu’à Hilla, Diwaniya, Najaf, Kout, Amara et Bassorah, ont...