Ebola: 70 cadavres et 150 nouveaux cas en Sierra Leone

Le confinement des gens dans leurs maisons a permis à la Sierra Leone de découvrir 70 cadavres et 150 nouveaux cas de personnes atteintes par le virus Ebola.

22 sept. 2014, 12:07
Le père Manuel travaillait comme médecin pour le St. John of God Missionary Hospital en Sierra Leone. Il a été rapatrié lundi à Madrid.

La Sierra Leone a découvert 70 cadavres et 150 nouveaux cas de virus Ebola après le confinement général de trois jours pour lutter contre l'épidémie, ont annoncé lundi les autorités au lendemain de cette opération inédite.

"Nous avons un trop-plein de cadavres à enterrer, mais c'est habituel depuis le début de l'épidémie. Maintenant, nous avons au moins 150 nouveaux cas", a déclaré Steven Gaojia, chef du centre des opérations d'urgence. Les autorités sierra-léonaises avaient annoncé auparavant la découverte d'environ 70 corps.

Par ailleurs, un missionnaire catholique contaminé par le virus Ebola en Sierra Leone a été rapatrié dans la nuit de dimanche à lundi à Madrid, selon les médias espagnols. Un second groupe de militaires américains est en outre arrivé au Liberia pour contribuer à la lutte contre l'épidémie.