Réservé aux abonnés

Droits de l'homme: le test de Bachelet en pays ouïgoure

L’inaction de la Haute commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme (HCDH) dans le dossier ouïgour est critiquée avant sa visite en Chine lundi.
21 mai 2022, 00:01 / Màj. le 21 mai 2022 à 09:05
La Chilienne, qui préside le HCDH depuis 2018, commencera lundi une mission de six jours en Chine. Beaucoup craignent que le régime ne montre que ce qu’il veut bien qu’elle voie.

Il y a une année, des journalistes invités dans le Xinjiang en pleines fêtes musulmanes ont eu droit à un condensé de folklore entre danses, cérémonies et visite de villes touristiques comme Kashgar. But de cette opération Potemkine: mettre en vitrine la vitalité des traditions culturelles et religieuses dans cette région autonome cadenassée par le régime.

Pas un mot sur ce qui se passait en coulisses: une politique d’assimilation, d’exploitation et d’internement menée à grande &ea...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois