Donald Trump tourné en ridicule après avoir traité Bruxelles de "trou à rats"

Mercredi, le candidat à la présidence américaine Donald Trump a qualifié Bruxelles de "trou à rats". Il n'en a pas fallu plus pour faire riposter les Belges qui lui envoient depuis des photos de rats sur les réseaux sociaux.

29 janv. 2016, 13:34
/ Màj. le 29 janv. 2016 à 14:14
Le candidat républicain Donald Trump a été tourné en ridicule par les internautes belges.

Donald Trump est toujours plein de surprises lors de ses prises de paroles. Mercredi, le candidat républicain s'en est pris à la capitale belge et européenne qui est, selon ses termes, devenue un "hellhole". La traduction littérale de cette expression est "trou d'enfer", mais elle est souvent assimilée à "trou à rats".

 


 

Qu'importe la traduction, les Bruxellois ont pris la mouche, et n'ont pas tardé à se mobiliser sur les réseaux sociaux pour tourner en ridicule l'Américain.

Utilisant le hashtag #hellhole, les internautes ont publié des photos de leur ville en contradiction totale avec les propos de Donald Trump.

"Il était une fois un double arc-en-ciel qui brillait au-dessus de l'enfer qu'est Bruxelles"

Même certains panneaux de la ville ont tourné en dérision cette expression en affichant "Bienvenue en enfer".

 

La plupart des internautes ont répondu à cette insulte sur la base de l'expression "trou à rats". Rapidement, un hashtag #sendarat2donald ("envoyez un rat à Donald") a vu le jour.

Les Bruxellois ont tous redoublé d'ingéniosité, comme on peut le voir dans cette sélection de tweets: