Didier Burkhalter en visite à Boston

29 oct. 2010, 11:54

Dans le cadre d'une visite de travail aux Etats-Unis, Didier Burkhalter a célébré hier soir les 10 ans du «consulat scientifique» Swissnex à Boston. Plus tôt dans la journée, le conseiller fédéral s'était entretenu avec le maire de la ville, Thomas Menino.

Le 10e anniversaire de Swissnex Boston, «le premier consulat scientifique du monde», marque une étape historique dans la diplomatie publique et la collaboration scientifique, s'est réjoui le chef du Département fédéral de l'intérieur (DFI).

Avec la globalisation et les avancées rapides des techniques de communication, les sciences et les technologies deviennent de plus en plus «internationales par nature», a relevé Didier Burkhalter. Le réseau Swissnex a justement pour but d'offrir une plateforme aux institutions suisses d'enseignement supérieur et de recherche pour faciliter leurs efforts de coopération internationale.

C'est à Boston qu'a été fondée la première représentation. Selon le Neuchâtelois, la Suisse et la région de Boston partagent la même valeur que «l'innovation est la force motrice de l'économie actuelle» et qu'elle ne peut être engendrée «qu'en se concentrant sur l'éducation et la recherche».

En plus de Boston, des représentations Swissnex existent à San Francisco, Singapour, Shanghai et dès l'an prochain à Bangalore (Inde). Elles sont gérées par le Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche (SER), en étroite coopération avec le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). La coopération scientifique est le thème principal de la visite de Didier Burkhalter aux Etats-Unis. Après avoir visité hier le Massachussets Institute of Technology (MIT) et le campus de Harvard, le conseiller fédéral doit assister aujourd'hui à la signature d'un contrat de recherche entre l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et la Harvard Medical School.

Un accord de collaboration scientifique qui porte sur le domaine de la bioingénierie et des neuroprothèses, a expliqué Patrick Aebischer sur les ondes de la Radio suisse romande hier soir. Membre de la délégation suisse à Boston, le recteur de l'EPFL a souligné la possibilité qui existe pour les étudiants des deux pays de faire des échanges d'un an.

La visite de Didier Burkhalter durera cinq jours. Elle se terminera en Californie, où le ministre rendra visite à la représentation Swissnex de San Francisco ainsi qu'au Kaiser Permanente, un système de santé en réseau considéré comme un modèle du genre. /ats