Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Des voix durcissent le ton contre Damas

La France s'énerve et les Etats-Unis nient livrer des armes aux rebelles..

14 juin 2012, 00:01
data_art_6126935.jpg

Les autorités syriennes ont annoncé hier "le retour du calme" dans la région de Haffé, dans la province de Lattaquié (nord ouest) après que les forces du régime l'ont, selon elles, "purgée des groupes terroristes armés". Des voix s'élèvent pour durcir le ton contre Damas.

Les autorités "ont ramené la sécurité et le calme dans la région de Haffé après l'avoir purgée des bandes terroristes armées qui ont terrifié les habitants", a indiqué l'agence syrienne Sana, citant une source officielle. Elle a ajouté que les forces du régime "ont poursuivi les bandes terroristes dans les villages avoisinants", où elles ont tué et arrêté des membres de ces bandes.

Pour le chef de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, ce repli gouvernemental est "tactique". Des rebelles syriens réfugiés en Turquie ont pour leur part livré un autre récit de l'offensive des forces gouvernementales sur Haffé.

Hospitalisé en...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias