Des ours bruns affamés et tueurs sèment la terreur dans une région de Russie

Les habitants de la région de Sakhaline, en Russie, sont terrorisés. Des ours bruns, affamés et agressifs, rôdent près de leurs villages à la recherche de nourriture. Deux personnes ont déjà été tuées le mois dernier.
16 oct. 2017, 19:30
/ Màj. le 16 oct. 2017 à 20:36
Des ours bruns affamés et agressifs sèment la terreur sur l'île de Sakhaline (Extrême-Orient russe), où ils rôdent près des villages à la recherche de nourriture. (illustration)

Ils n'ont plus assez de nourriture... et cela se répercute sur les humains. Dans la région de Sakhaline, en Russie, des ours affamés sèment la terreur parmi les habitants. Les gros prédateurs rôdent près des villages à la recherche de quoi manger: bétail, potagers, ils s'en prennent à tout ce qu'ils trouvent sur leur passage. Et les humains font partie de leurs proies.

Deux personnes ont déjà été tuées durant le mois de septembre: un chasseur et un pêcheur. Une situation qui ne s'est jamais produite auparavant. Et pour cause: actuellement, les ursidés ne trouvent plus de baies, noisettes et poissons, qui font habituellement leurs repas, rapporte le site français RT. La pêche excessive de saumon dans la région serait notamment à l'origine de cette pénurie. Les ours observés sont d'ailleurs peu épais, alors qu'à cette période, ils devraient être particulièrement gras.

par Marie Dorsaz