Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Des milliers d'agriculteurs européens en colère à Bruxelles

Le monde paysan européen s'est donné rendez-vous à Bruxelles pour protester contre la crise qui les touche. L'Europe débloque 500 millions d'euros d'aide d'urgence.

08 sept. 2015, 17:04
Au total, quelque 5000 agriculteurs européens en difficulté sont attendus dans la capitale belge.

Des centaines de tracteurs et des milliers d'agriculteurs en colère sont arrivés lundi à Bruxelles pour manifester contre la crise qu'ils traversent. Le sujet sera à l'agenda dans l'après-midi d'une réunion extraordinaire des ministres européens de l'agriculture.

Dès l'aube, le quartier européen était complètement bloqué par des cordons de police. Les premiers tracteurs intallés à quelques dizaines de mètres des fenêtres du Conseil européen étaient à l'arrêt derrière des barrières de barbelés. Plusieurs centaines devraient les rejoindre.

Au total, quelque 5000 agriculteurs européens en difficulté, venus principalement de Belgique, de France et d'Allemagne, sont attendus dans la capitale belge.

La police belge a "demandé avec insistance d'éviter Bruxelles en voiture" lundi et les transports publics desservant le quartier européen sont fortement perturbés. A l'heure d'aller travailler, quelque 200 kilomètres de bouchons étaient enregistrés sur les routes de Belgique.

L'effondrement des cours du lait et des viandes bovines et porcines a provoqué tout l'été une fronde des agriculteurs européens. Face à cette crise, la France a demandé fin juillet une réunion extraordinaire avec ses homologues européens. Celle-ci débutera à 14h30 locales.

500 millions d'euros d'aide d'urgence

La Commission européenne a annoncé lundi qu'elle débloquait 500 millions d'euros d'aide d'urgence pour les agriculteurs. Cette aide concernera notamment les producteurs laitiers.

"La Commission va proposer que la partie la plus significative de ce paquet soit fournie à tous les Etats membres sous forme d'enveloppes pour soutenir le secteur laitier", a précisé l'exécutif bruxellois dans un communiqué à l'issue d'un conseil ministériel extraordinaire convoqué pour répondre à la crise que traverse le monde agricole.

 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias