Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Des migrants jetés à la mer

11 août 2017, 00:47

Environ 300 Africains ont été intentionnellement jetés à la mer en 24h par des passeurs au large du Yémen, dont des dizaines sont morts ou portés disparus. Ce nouveau drame illustre le traitement inhumain dont sont victimes des migrants en quête d’une vie meilleure.

Hier, au moins six migrants sont morts et 13 portés disparus au large de la province de Chabwa, dans le sud du Yémen, le deuxième drame du genre depuis mercredi, a indiqué une porte-parole de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Yémen. Selon l’OIM, au total, 180 personnes en provenance d’Ethiopie ont été jetées à la mer hier par des passeurs.

La veille, 120 migrants ont été jetés à la mer délibérément à l’approche également de la côte de Chabwa, a rappelé l’OIM. L’agence onusienne estime à une cinquantaine le nombre de victimes, dont 29 ont été découvertes dans des tombes creusées à la hâte...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias