Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Des Français bannis du sommet

Deux coqs tricolores au menu de Roger Federer et Stanislas Wawrinka.

01 juin 2012, 00:01
data_art_6083019.jpg

Un délice! Aujourd'hui, respectivement face à Nicolas Mahut (ATP 89) et Gilles Simon (No 11), Roger Federer (No 3) et Stanislas Wawrinka (No 18) goûteront, en 16es de finale de Roland-Garros, aux produits du terroir, une denrée si abondante à la Porte d'Auteuil. Dix Tricolores parmi les 100 premiers joueurs mondiaux, 17 parmi les 128 engagés au premier tour du tableau masculin, la France du tennis s'impose par sa quantité.

Elle est partout... sauf au sommet. De Noah à Leconte, en passant par Forget, Pioline, Grosjean, Clément et, aujourd'hui, la génération emmenée par Jo-Wilfried Tsonga, l'histoire rappelle que jamais un tennisman hexagonal n'a fait trembler le classement ATP. Le Federer français n'existe pas. Pas encore?

"Jo-Wilfried est cinquième mondial, c'est quand même pas mal!" , coupe un brin agacé Benoît Paire (ATP 69), 23 ans et étoile montante des raquettes tricolores, tronche partenaire de double régulier de Wawrinka. "Cinquième, j'ai...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias