Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Cuba a libéré 53 détenus politiques

Dans le cadre de la normalisation des relations entre Cuba et les Etats-Unis, les autorités cubaines ont relâché 53 détenus politiques.

12 janv. 2015, 15:22
Cuba?s President Raul Castro Ruz speaks during the memorial service for former South African president Nelson Mandela at the FNB Stadium in Soweto near Johannesburg, Tuesday, Dec. 10, 2013. (AP Photo/Matt Dunham)

Les autorités cubaines, suivant la promesse faite à Washington dans le cadre de la normalisation des relations entre Cuba et les Etats-Unis, ont remis en liberté 53 détenus emprisonnés pour des raisons politiques, indique un haut responsable américain. Ces libérations se sont étalées sur plusieurs jours.

Elles se sont achevées avec la sortie de prison ce week-end des derniers opposants encore incarcérés, a dit ce responsable.

La Maison Blanche va communiquer les noms des 53 prisonniers aux élus du Congrès et les parlementaires devraient ensuite les rendre publics.

Un important secret a entouré ces libérations et entretenu certains soupçons sur les intentions réelles du gouvernement conduit par le président Raul Castro.

Plusieurs autres prisonniers

Des voix se sont élevées à Washington pour appeler l'administration Obama à faire davantage pression sur le régime castriste, accusé de ne pas respecter suffisamment les droits de l'homme, avant d'engager une normalisation des relations et un assouplissement des sanctions économiques contre l'île.

Selon un responsable, Washington pourrait effectivement insister auprès de La Havane pour obtenir la libération d'autres détenus que les Etats-Unis considèrent également comme des prisonniers politiques.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias