Crash de TransAsia: le pilote a éteint le moteur par erreur

Le crash de l'avion de TransAsia, qui avait coûté la vie à 43 personnes en février dernier à Taïwan, serait imputable à une erreur humaine.
25 août 2015, 16:08
The main fuselage from TransAsia Airways Flight 235 is hoisted away in Taipei, Taiwan, Thursday, Feb. 5, 2015. The commercial plane crash with 58 people aboard clipped a bridge shortly after takeoff and crashed into a river in the island's capital of Taipei on Wednesday morning. (AP Photo/Wally Santana)

Le commandant de bord de l'ATR 72-600 de TransAsia qui s'est écrasé en février à Taïwan a éteint par erreur le seul moteur qui fonctionnait encore peu avant l'impact, a annoncé l'autorité taïwanaise de sécurité aérienne. Le crash a provoqué la mort de 43 personnes.

Le rapport de l'autorité taïwanaise de sécurité aérienne (ASC) montre que le pilote qui était aux commandes lors du crash avait échoué en mai 2014 à un test d'aptitude sur simulateur de vol, incapable de surmonter une panne de moteur au décollage.

"Wow, j'ai actionné la manette du mauvais côté", a déclaré le pilote quelques instants avant le crash selon des données de l'enregistreur de vol. "Impact, impact, position de sécurité", sont les derniers mots prononcés", par son copilote, alors en formation.

Quarante-trois personnes sont mortes sur les 58 que transportait l'appareil. Celui-ci a fini sa course dans une rivière peu profonde de Taipei après avoir plané entre des immeubles et avoir heurté un pont autoroutier.

Dans la foulée de cet accident, les autorités taïwanaises ont ordonné à toutes les compagnies aériennes de l'île de revoir leurs procédures de sécurité. Dix pilotes ont été suspendus.