Coronavirus: le Canada, la Russie et des régions italiennes considérées à risque

L'Office fédéral de la santé publique a communiqué ce vendredi de nouveaux pays à risque. Des régions d'Allemagne et d'Italie ainsi que le Canada et la Russie figurent désormais sur la liste.
09 oct. 2020, 13:46
La quarantaine sera obligatoire pour les personnes revenant du Canada (archives).

L'OFSP a ajouté le Canada, la Russie, le Land de Berlin et trois régions italiennes sur la liste des pays et zones présentant un risque élevé d'infection au coronavirus. Quiconque rentre en Suisse après y avoir séjourné doit se mettre en quarantaine à son retour.

La liste actualisée vendredi par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) comprend au total 61 pays et 28 régions. La Géorgie, l'Iran, la Jordanie, la Tunisie et la Slovaquie figurent parmi les autres pays ajoutés. Au niveau des régions, les Länder de Berlin et d'Hambourg en Allemagne, la Campanie, la Sardaigne et la Vénétie en Italie, ainsi que les Länder autrichiens du Burgenland et de Salzbourg rejoignent aussi la liste.

 

 

Cinq pays vont au contraire en être retirés. Il s'agit de la Bolivie, de la République dominicaine, de la Namibie, du Suriname et de Trinité-et-Tobago. La modification entrera en vigueur le 12 octobre.

La quarantaine pour les personnes de retour de pays ou région présentant un risque élevé d'infection est obligatoire. Les personnes concernées doivent se présenter aux autorités cantonales dans les deux jours. Les autorités cantonales procèdent à des tests aléatoires pour s'assurer du respect de la mesure.