Coronavirus: l’Autriche veut confiner les non-vaccinés dès lundi

Le chancelier Alexander Schallenberg a annoncé vendredi que l’Autriche compte imposer un confinement à plusieurs millions de personnes non-vaccinées dès lundi. Le Conseil national, qui réunit les gouverneurs des provinces, devrait approuver la mesure anti-Covid dimanche.
12 nov. 2021, 13:17
Alexander Schallenberg serre encore plus la vis.

Face à une forte hausse du nombre de cas et d’hospitalisations, l’Autriche compte placer en confinement toutes les personnes non-vaccinées contre le Covid-19 dès lundi, rapporte Der Kurier.

La mesure n’a plus qu’à être validée par le Conseil national dimanche, a annoncé vendredi le chancelier Alexander Schallenberg après un entretien de crise avec des gouverneurs des provinces les plus touchées par la nouvelle vague.

Je ne vois pas pourquoi les deux tiers de la population devraient souffrir parce que les autres hésitent.
Alexander Schallenberg, chancelier autrichien

«Je ne vois pas pourquoi les deux tiers de la population devraient souffrir parce que les autres hésitent», avait-il déclaré la veille lors d'une conférence de presse. «Pour moi, il est clair qu’il ne doit pas y avoir de confinement pour les vaccinés.»

Selon des données officielles, 65% de la population autrichienne est entièrement vaccinée, l’un des plus faibles taux de vaccination parmi les pays d’Europe de l’Ouest.

La Haute-Autriche favorable

«La situation est dramatique, nous allons devoir déclencher la cinquième étape du plan du gouvernement fédéral», avait annoncé jeudi le gouverneur de la Haute-Autriche Thomas Stelzer au quotidien national oe24. Le gouverneur de la province de Salzbourg avait quant à lui rejeté une telle mesure.



Une proposition visant à instaurer des mesures de confinement régionales aux non-vaccinés avait été rejetée durant la semaine.

par Andy Maître